• renaudinas

Je vis comme je respire


Respirer n'est-ce pas la chose la plus naturelle au monde ?

Si nous cessons de respirer nous mourrons donc pourquoi toujours se focaliser sur le souffle puisque c'est automatique et naturel.

Jusqu'à l'âge de 7 ou 8 ans nous pratiquons une respiration dite innée ou embryonnaire et ce n'est qu'ensuite que nous adoptons une respiration haute ou acquise. Les exercices visent donc à rechercher les sensations de ce 1er souffle.

Les grecs appelaient le souffle "pneuma".

Comprendre le souffle, le contrôler, le diriger pour le libérer et pour qu'il devienne universel ... c'est peut-être ça le but.

En Inde, on nomme le souffle "prâna". "Contrôler le prâna, permet de décupler les énergies vitales, physiques et psychiques et de les répartir" André Van Lysebeth, maître (incontesté) occidental de yoga. Les exercices de pranayama, combinés aux Asanas (postures de yoga), sont très intéressants car ils permettent de comprendre que le souffle est vital et surtout qu'il participe à l'équilibre et donc à la bonne santé.

Mais le prâna n'est pas la seule technique, il existe d'autres pratiques comme la méditation Taoïsme. Certains exercices font circuler le souffle en boucle de l'avant vers l'arrière pour les hommes et inversement pour les femmes. Ils sont associés à des exercices de QI Gong pour fluidifier

le corps.

En médecine traditionnelle chinoise on disait que "les gens qui respirent par le nez sont proches de la mort, les personnes malades respirent par les épaules, alors que les gens ordinaires respirent par la poitrine. On disait aussi que les sages respirent par le ventre et les grands maîtres par les pieds ! Cela signifie que plus la respiration est basse et plus l'individu a son KI (énergie) en équilibre et est serein" Masunaga, maître de Shiatsu Japonais.

J'ai découvert il y a quelques années un petit livre qui parlait de la marche afghane (Régénération par la marche afghane de E. G. Stiegler). Je trouve les exercices proposés vraiment intéressants car ils ne demandent pas de s'asseoir, ni de pratiquer des asanas de Yoga ou le Qi Gong sous la direction d'un maître (professeur). Il suffit d'adapter Inspiration / expiration à un rythme de pas. Il est préférable de garder le silence et de le vivre comme une méditation active. C'est moins dangereux que la course à pied et tout aussi réjouissant !

Je ne sais pas vous mais moi j'ai passé l'âge de faire le marathon mais je n'ai pas l'âge de rester sur mon zafu à méditer toute la journée.

Soufflez la vie comme sur des bulles de savon et soyez libre et léger !

#taoïsme #respiration #médecinechinoise #masunaga #souffle #prana #asana #yoga #qigong #ki #marcher #courir

14 vues