A table !


Oryoki est une pratique rituelle des repas très élaborée dans les temples zen.

L'attention est portée sur la préparation, l'installation et l'organisation des bols carOryoki est une manière de manger en pleine conscience, c'est une méditation !

Et si l'on adoptait cette pratique zen en prenant le temps de se nourrir plus simplement:

Mangeons simplement :

D'abord choisir les aliments, en fonction des saisons, qui composeront le menu, les organiser comme dans un tableau de Guiseppe Arcimboldo,

Cuisinez dans le silence et avec une gratitude envers le cultivateur, envers les aliments qui vous nourrissent. (si, si c'est fun !!!!)

Vous serez surpris de voir que, pendant que vous cuisinez, l'esprit se régale déjà et que, devant l'assiette, vous vous sentirez déjà rassasié. Dites adieu à la goinfrerie et aux chips.

La prière est en option mais si vous le faîtes c'est encore mieux !

Prenez le temps d'amener chaque portion à votre bouche et n'oublions pas que la digestion démarre maintenant. La salive participe au processus de transformation des aliments.

Mâchez, salivez, croquez, réduisez en bouillie les aliments, sentez ce qui se passe sous le palais, sur la langue et entre les dents.

Il faut 20 minutes au cerveau pour sentir l'effet de sasiété.

Et si vous mangiez avec les doigts ?

Comme dans de nombreux pays, dont l'Inde, manger avec ses doigts permet de sentir la texture, la chaleur, la quantité de chaque bouchée...les aliments auront une autre saveur car vous utiliserez aussi le sens du toucher en plus de la vue, du goût et de l'odorat

Mettez des couleurs, des épices, des herbes dans vos plats. Soyez créatifs, inventifs, ouvrez des livres de cuisine du monde, échangez des recettes avec des amis. Soyez curieux et faîtes vibrer vos papilles !

Manger pour se soigner :

N'oubliez pas que "manger varié" signifie aussi varier en fonction des saisons et des climats. Variez les modes de cuisson car ils ont tous leur intérêt (four, vapeur, mijoté, sauté...). En médecine traditionnelle chinoise l'alimentation (au même titre que l'acuponcture, les massages, l'exercice physique et la pharmacopée) est primordiale pour garder la "bonne santé" .

Notre médecine ancienne s'appuyait aussi beaucoup sur l'alimentation pour soigner et pour cause, les pharmacopée n'était pas aussi efficace et développée que maintenant.

Composez des tableaux dans vos assiettes, on est loin du puits dans la purée "pour y mettre du jus dedans" quoique ? .... Retrouvez votre âme d'enfant, soyez festifs. Rien ne vaut un repas partagé avec des gens dans la bonne humeur.

Mais surtout évitez de vous disputer à table sinon la pilule et surtout le repas seront durs à avaler !

"Qui dit régime dit famine".

Pour votre cerveau cet état de privation obligé peut entraîner une frustration et en compensation votre corps peut stocker discrètement et "bonjour les surprises et les lendemains qui déchantent".

Mais le plus important c'est que, vous qui avez cuisinez, vous avez le droit de vous reposer maintenant et laissez les autres débarrasser la table et faire la vaisselle...

Il est temps de partager les tâches et de passer la main ! Et toc !

"Nous sommes ce que nous mangeons"

Nos habitudes alimentaires en disent long sur nous, alors je ne parlerai pas des étiquettes que certains veulent se coller fièrement : "je suis vegan, je jeûne, et moi je suis crudivore, et moi ... et moi et moi et MOOOOOIIII"

Je me souviens avoir mangé avec un Gargantua. Il gobait littéralement la nourriture sans aucune conscience de ce qui se passait dans sa bouche. Il regardait avec envie mon assiette et aurait pu m'en voler le contenu. Ses yeux en disaient long sur ses envies. J'avoue ne toujours pas en revenir. C'était un ventre. D'ailleurs il se comportait de la même manière avec ses amis, il avait une manière jouissive de les réduire en bouillie.

Je me souviens aussi d'une femme qui regardait de loin l'assiette en demandant "c'est bon, ça ?". Une frayeur devait s'emparer d'elle à l'idée d'avaler un éventuel poison caché au coeur du petit pois.

Vaste sujet d'un monde moderne où règne l'abondance mais tout peut changer !

Bon appétit et surtout faites place à la créativité, au festif et au partage.

Régalez-vous avec simplicité et contentez-vous de peu car c'est déjà beaucoup.

#alimentation #oryoki #méditation #pleineconscience #digestion #diététique #partage #appétit